Sélectionner une page

Herbes et épices : mes préférées

Cette semaine nous allons parler d’herbes et d’épices 🙂

Une des lectrices de ma newsletter m’a dit qu’elle accumulait les herbes et les épices dans sa cuisine mais ne les utilisait jamais, ou en tout cas qu’elle n’y pensait pas à moins de suivre une recette.

Elle ne sait pas vraiment comment s’en servir ou simplement elle n’y pense pas et utilise juste du sel et du poivre. 

C’est dommage car les deux ont plusieurs interêt pour notre cuisine 😉

  • Elles relèvent n’importe quel plat et permettent de diminuer ou de supprimer le sel ou le sucre.
  • Elles peuvent complètement ré-inventer un plat. Ce qui est super pratique quand on a des restes et que l’on veut avoir l’impression de manger quelque-chose de différent.
  • Et pour ne rien gâcher, plusieurs ont des propriétés santé même en petite quantité.

C’est vrai qu’on peut facilement se perdre dans tous les choix d’herbes et d’épices, avoir l’impression que c’est trop compliqué, que l’on se sait pas quoi utiliser … et donc simplement les éviter.

La solution c’est de ne pas vouloir trop en faire, trop vite.

Commencez à expérimenter à votre rythme et voyez ce qui vous convient.

Mon conseil est de commencer par choisir simplement 4 à 5 épices et herbes sèches.

Vous les utilisez seules ou en créant des mélanges et vous prenez l’habitude de les ajouter à votre cuisine du quotidien. Quand vous avez quelques plats préférés avec ces épices et herbes, vous pouvez commencer à faire grossir votre collection 🙂

Selon moi, ça ne sert à rien d’avoir un placard rempli d’herbes et d’épices que l’on utilise pas, mieux vaut en avoir très peu et vraiment s’en servir.

Personnellement, il y en a que 11 que j’utilise au quotidien. Avec ces 11, je peux déjà créer pleins de goûts différents selon les aliments, les textures et les mélanges que je fais.

Dans cette article, je vais vous présenter mes herbes sèches et épices fétiches, leurs propriétés principales et vous donner une idée de recette à chaque fois.

Je ne compte que les épices et herbes sous forme sèches, mais bien sûr en version fraiche les deux sont les bienvenus que ce soit du gingembre frais râpé, du basilic en pot ou autre, j’en ferai un article plus tard pour ne pas tout mélanger.

Le curcuma

Le curcuma est mon épice fétiche,  j’en saupoudre un peu partout.

Le curcuma a des propriétés antioxydantes exceptionnelles, grâce à ces curcuminoïdes. C’est-à-dire qu’il participe à la protection de nos cellules contre les radicaux libres, ce qui a plusieurs effets très positifs : du retard du vieillissement de la peau, à la lutte contre les effets de la pollution sur notre corps en passant par la prévention de maladie dégénératives …

Ces fameux curcuminoïdes ont aussi des propriétés anti-inflammatoires. 

Comment l’utiliser : 

Il se marie extrêmement bien à tous les plats d’influence indienne (bien-sûr) mais il est aussi très bon dans une vinaigrette, saupoudré sur des haricots verts avec un peu d’ail (autre aliment riche en propriétés ), sur tous les légumes crus ou cuits et aussi en boisson dans le fameux  lait d’or. 

Une idée recette : LE LAIT D’OR

3/4 de lait d’amande non sucré⁠
1/4 de lait de coco (celui en canette)⁠
2 cuillères à café de curcuma⁠
1/2 cuillère à café de cannelle⁠
1 cuillère à café de gingembre moulu⁠
1 pincée de poivre noir⁠
optionnel : un peu de sucre de coco ou de sirop d’érable⁠

Il te suffit de tout mettre dans une petite casserole à feu doux et de laisser chauffer tranquillement (à sortir du feu avant que ça bout)⁠

Le cumin

Le cumin est une épice très utilisée en médecine ayurvédique (la médecine traditionnelle indienne).

Elle est riche en fer et en magnésium et est très efficace contre les troubles digestifs et les spasmes du ventre (efficace contre les douleurs menstruelles, par exemple).

Comment l’utiliser :

Le cumin a un goût et une odeur assez prononcé . Il est idéal dans les préparations d’inspiration indienne ou magrébine comme un Paneer ou un couscous, par exemple. Il se marie très bien avec le curcuma et le gingembre moulu.

Une idée recette : LE HOUMMOUS

Mon hoummous est réputé auprès de mes amis, justement pour son goût prononcé de cumin 😉

Dans un mixeur, ajoute :

1 boite de pois-chiches sans l’eau et bien rincés

1 gousse d’ail

le jus d’un demi citron

1 cuillère à café de tahini

1 cuillère à soupe d’huile d’olives

2 cuillères à café de cumin

un peu de sel et de poivre

Mixe et ajoute un peu d’eau si la texture est trop épaisse.

Le paprika

Le paprika est une épice riche en vitamine B6 (top pour les cheveux), en beta carotène, en fer et doté de propriété anti-bactériennes, il aide aussi à avoir une belle peau en prévenant l’apparition de boutons et en clarifiant le teint. Enfin, il est aussi anti-inflammatoire, anti-oxydant, riche en vitamine B2 (qui participe notamment à l’entretien des muscles) …

Comment l’utiliser :

Le paprika se marie très bien avec les légumineuses.

Personnellement je trouve ça très bon avec des pois-chiches, en houmous ou au four par exemple.

J’en mets aussi dans mes soupes à base de courges, dans mes chilis ou dans mon guacamole.

Il est très utilisé dans les cuisines des pays de l’est notamment en Hongrie, mais je ne suis pas familère avec ce types de plats 🙂

Une idée recette : POIS-CHICHES APÉRO

1 boite de pois-chiches sans l’eau et bien rincés, séparés en 3

Dans un saladier ajoute 1/3 des pois-chiches avec 1 cuillère à café de paprika, 1 cuillère à café d’origan et un filet d’huile d’olive

Puis pour l’autre tiers, 1 cuillère à café de paprika, 1 de poudre de curry et un filet d’huile d’olives

Pour le dernier tiers, ajoute 1 cuillère à café de paprika et 1 de cannelle

Étale les pois-chiches sur une plaque et mets les au four pendant 15 minutes à 180°.

À déguster à l’apéro quand ils ont refroidi.

La poudre de curry

Un autre favori de mon placard : la poudre de curry.

Je triche un peu car c’est un mélange de plusieurs épices.

Je l’achète déjà tout fait plutôt que de faire le mélange moi-même car  d’autres personnes font ça bien mieux que moi 🙂

Au niveau de ses propriétés, le curry à celles des épices qui le composent (curcuma, cumin, gingembre, fenouil, etc)

Comment l’utiliser :

Là encore le curry est une épice parfaite pout donner du caratère et beaucoup de goût à n’importe quel plat.

Bien-sûr dans les plats d’origine indienne, pour des curries, des dahls, des paneers, etc mais j’aime bien en ajouter à des plats d’autres inspirations pour changer un petit peu les goûts traditionnels. Par exemple, j’en ajoute souvent dans mes quiches ou mes risottos.

Une idée recette : RISOTTO ASPERGES – CURRY

Une dizaines d’asperges vertes en morceaux

2 échalotes

1 gros oignon jaune

Quelques feuilles de thym frais

1,5 verre de riz à risotto

0,5 verre de vin blanc

4 verres de bouillon de légumes

2 càc de poudre de curry

Dans une poêle, fais revenir dans un peu d’huile d’olives, l’oignon, les échalotes, les asperges en morceaux et le thym.

Remue bien pendant 5 minutes, puis ajoute le riz à risotto. Quand il blanchit, ajoute le vin puis baisse le feu et ajoute un verre de bouillon de légumes et la poudre de curry.

Laisse le risotto mijoter, quand le riz à absorber le bouillon, rajoute en jusqu’à ce que le riz soit fondant.

LE PIMENT EN FLOCONS

Si vous suivez mes recettes, vous avez surement déjà vu passer le piment en flocons.

C’est un peu plus difficile à trouver en France mais j’en utilisais beaucoup quand j’habitais à Londres.

Comment l’utiliser :

Ça rajoute vraiment un petit plus à tous les plats même avec une simple pincée.

Ça ne change pas réellement le gout, contrairement aux autres épices et herbes, c’est juste un ajout sympa.

Une idée recette :   HOT GUACAMOLE 

1 avocat

Le jus d’un demi citron

1 petite échalotte émincées

1/2 cuillère à café de paprika

1 à 2 pincées de piments en flocons

Écrase simplement tous les ingrédients en ensemble dans un bol, ajoute un peu de sel et voilà !

La noix de muscade en poudre

Elle est riche en vitamines, notamment en B6, source de fer, de zinc, de cuivre et de calcium.

Elle est reconnue contre les troubles digestifs (nausée et diarrhée)

Comment l’utiliser :

Son goût assez prononcé ne fait pas l’unanimité.

Personnellement je l’adore dans les purées, par exemple : pommes de terre, carottes, un filet d’huile d’olive et de la noix de muscade.

Ou dans ma « béchamel » vegan 

Une idée recette :   BÉCHAMEL

1 tasse de lait d’avoine non sucré

1/2 tasse de fécule de mais

2 pincées de noix de muscade

sel et poivre

Fais chauffer le lait dans une casserole, quand il bout, baisse le feu au minimum et ajoute petit à petit la fécule en remuant au fouet.

Finis avec la noix de muscade, le sel et le poivre.

La cannelle

La cannelle est bien connue pour les desserts et les plats d’inspiration marocaine.

En plus d’être riche en anti-oxydants, c’est une source importante de manganèse qui participe à la production d’insuline, baisse le taux de mauvais cholestérol et participe à l’équilibre glycémique.

Comment l’utiliser :

Elle est parfaite pour remplacer le sucre dans les pâtisseries ou même dans un yaourt ou un chocolat chaud maison.

C’est vraiment délicieux, aussi dans des plats salés pour donner un petit goût sucré-salé. 

Une idée recette :   FRITES DE PATATES DOUCES

Dans un grand saladier, mélange une cuillère à café de cannelle et deux cuillères à café de curcuma.

Ajoute des patates douces coupées en frites puis un filet d’huile d’olives. 

Mélange bien puis étale tes frites sur une plaque.

Au four à 180° pendant une trentaines de minutes. 

L’origan

Je pense que c’est l’herbe sèche que j’utilise le plus.

J’en saupoudre un peu partout car je trouve qu’elle se marie très bien aux différentes épices (curcuma, curry, paprika etc)

Comment l’utiliser :

L’origan se marie très bien à la tomates et au plats à bases de tomates comme une simple salade, des pâtes à l’arrabiata, des pizzas toutes simples ou des bruschettas.

Une idée recette :   PIZZA 

Une pâte à pain

De la sauce tomates

Une petite poignée de câpres

Des olives noires

2 cuillères à café d’origan

 

Étale la sauce tomate sur la pâte, ajoute les ingrédients et au four pendant 20 minutes à 180°

THYM et romarin

Je les mets ensemble car je les utilise souvent tous les deux dans les mêmes plats, voir avec d’autres herbes sèches.

Comment les utiliser :

À mélanger à d’autres herbes sèches pour un mélanges d’herbes de Provence.

Ils sont parfaits sur des légumes racines au four avec un peu de sirop d’érable.

Une idée recette :   LÉGUMES ROTIS

1 petit céleri rave

2 carottes

1 pomme de terre

1 patate douce

2 oignons rouges

6 gousses d’ail

1 cuillère à soupe de sirop d’érable

2 cuillères à soupe d’huile d’olive

1 cuillère à soupe de vinaigre de cidre

1 cuillère à soupe de thym

1 cuillère à soupe de romarin

Poivre et sel

Commence par préchauffer ton four à 200°.

Puis épluche et coupe les légumes en bâtonnets.

Mets les dans un saladier et ajoute l’assaisonnement. Recouvre bien les légumes.

Place les sur une plaque de cuisson, sans qu’ils se chevauchent. Puis place les au four pendant 50 minutes en les remuant à mi-cuisson.

Mets les sur grill pendant 5 minutes supplémentaires pour qu’ils caramélisent.

Quand ils sont prêts, ajoute un peu de thym, de romarin et de poivre supplémentaires.

Et voilà pour le tour des épices et herbes sèches que j’utilise le plus souvent ! 

Bien-sûr de temps en temps j’en utilise d’autres comme la sauge (absolument délicieuse avec des raviolis à la courge) ou encore le gingembre moulu.

J’utilise assez peu d’herbes sèches car je les préfère dans leur version fraiche (comme le basilic ou le persil, selon la saison).

Et toi alors ? C’est quoi tes épices et herbes incontournables ? 

À très vite !

Xx Rebecca

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *