Sélectionner une page

Comment garder un équilibre alimentaire en période de confinement ? 

Avant toute chose, nous avons le droit de faire les courses pendant cette période mais le but  est bien de limiter au maximum nos déplacements, donc on table pour une sortie hebdomadaire au grand maximum. Et c’est possible, sans dévaliser les rayons, de faire ses courses aussi espacée et en mangeant varié 🙂

Dans cet article, je vous donne 3 conseils pour y arriver avec les courses à privilégier et les attitudes à adopter.

1 – Les courses

On peut les séparer en 2 parties : le frais et le sec.

Pour le sec, c’est assez simple car les dates de conservations sont très longues, donc pas de question à se poser.

En allant faire mes courses j’ai vu les rayons de pâtes vides, à l’exception de leur version complètes ou au légumineuses. Pourtant, il vaut mieux privilégier les céréales complètes (et bio) plutôt que blanches (je vous invite à lire ces deux articles pour plus d’info si ça vous intéresse : que manger à la place des pâtes et 5 conseils nutritions pour être mieux dans son corps)

Et justement, on en profite pour changer des éternels pâtes et riz, en achetant des pseudos céréales qui se cuisineront aussi bien que les céréales traditionnelles en étant bien plus riche nutritivement et surtout avec peu ou pas de gluten :  quinoa, épeautre, boulgour …

On fait également le plein de légumineuses : lentilles corail et vertes, pois-chiches, haricots divers, pois cassés …

L’avantage est que pour la grande majorité vous pouvez les trouver déjà cuites en conserves (on n’oublie pas de bien les rincer). Elles sont super versatiles, on peut les manger froides ou chaudes et mêmes en houmous divers avec des bâtonnets de crudités.

Pour faire le plein de protéines végétales, on les mélange à des céréales complètes, par exemple haricots-rouges et riz ou  pois-chiches et semoules complètes …

On ne fait pas non plus l’impasse sur le tofu si on aime ça car très versatiles également et riches en protéines on peut l’ajouter à nos curry et autre plats mijotés ou le faire mariner dans des  mélanges d’épices pour des plats gourmands et variés.

Bien sûr, pour garder notre équilibre et faire le plein de nutriments, on ne fait pas l’impasse sur les fruits et légumes frais !

Alors oui c’est moins évident car ils sont plus périssables, mais on peut les garder facilement plus d’une semaine pour une grande majorité en suivant les conseils de stockage qui leur sont propres.

On n’hésite pas à privilégier ceux dont la date de conservation est plus longue comme les courges ou les légumes racines (carottes, navet …).

On peut aussi les acheter dans leur version congelée, très pratique ! Par exemple, haricots verts, courgettes, poivrons …

Pour les fruits on suit le même principe, on se dirige vers des fruits qui se conservent plus longtemps comme les agrumes et les pommes et on peut aussi les acheter surgelés pour en faire des smoothies avec une grosse poignée d’épinards frais (ça ne se sent pas et c’est bien meilleur pour la santé).

Si nos fruits ou nos légumes font la tête, on les transforme en compote et soupe, ni vu, ni connu 😉

Dernier point course, on vérifie qu’on a le plein d’épices à la maison, pour pouvoir s’amuser en cuisine avec tous ces ingrédients.

2 – Cuisiner

On ne change pas vraiment de ses habitudes de cuisine, le but n’est pas de cuisiner plus (à moins que ce soit un passe-temps pendant cette période et que vous en ayez envie !).

Donc, on peut faire des plats  type gratins, curry, plats mijotés … tous les deux jours. Ils peuvent se manger sur plusieurs repas (comme ça pas de temps de perdu à la pause le midi ! ) et ils sont réconfortants car ça n’est quand même pas de refus en ce moment …

Surtout, on ajoute des fruits et légumes crus dès que possible. Idéalement 2 fois par jour si vous n’avez pas de problèmes de digestions.

Pour les légumes, ce que je fais en hiver c’est que je râpe des légumes d’hiver type carottes, céleri rave et betterave que je stocke au frigo, comme ça pas la peine de les préparer à chaque fois, et je les mange en entrée ou les ajoute au plat principal directement.

Pour les fruits, on les mange en dehors des repas, idéalement pour le  gouter.

3 – On s’impose un rythme

On se comporte comme si on était au travail en s’imposant un rythme pour éviter d’aller ouvrir le frigo ou le placard à chocolat (si vous n’avez pas de placard à chocolat, vous faites une grosse erreur 😉 ) toutes les 10 minutes.

Donc, on petit-déjeune (si on en a l’habitude) le matin. Idéalement un petit déjeuner salé, riche en bon gras comme des tartines de pain complet avec des houmous divers, des graines et un filet d’huile de colza. Ou si on aime trop le sucré, on essaie de tromper son palet en se préparant un porridge au lait végétal avec pleins de noix et de beurres d’oléagineux ou des tartines de beurres d’oléagineux directement.

Le midi, on fait une vraie pause dej à table où on mange en conscience avec nos co-confinés. On peut manger un peu de reste de la veille (plats cuisinés par exemple) en ajoutant des crudités. Ou on se fait des grosses salades avec légumineuses, céréales, légumes et graines.

Pour le goûter, nouveau break avec une tisane et un encas. C’est l’heure idéale pour le sucré donc on choisi un fruit ou même des gâteaux ou cookies fait maison.

Et pour le diner, on peut prendre un peu plus de temps et préparer un vrai repas. En mixant toujours différents légumes avec des légumineuses et éventuellement des céréales.

Il peut être aussi intéressant de baisser éventuellement ses apports caloriques car évidemment on a une vie plus sédentaire que d’habitude donc moins de besoins. Pour le faire simplement, on peut baisser notre rations de céréales et légumineuses et augmenter celle de légumes. Et pour le goûter, se diriger plus souvent vers des fruits que des gâteaux même maison 😉

Voilà pour le tour d’horizon des 3 points de vigilances sur notre alimentation pendant cette période de confinement. Si vous voulez aller plus loin, n’hésitez pas à consulter l’article : 5 conseils nutritions pour être mieux dans son assiette.

Bon confinement à tous 💪

Un peu plus de lecture ? Découvrez quelque idées 🙂

la flore intestinale

la flore intestinale

La flore intestinale Qu'est-ce que la flore intestinale ? À quoi elle sert et comment l'entretenir ?  On fait le point !   Ah la fameuse flore...

lire plus